Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)

Bizutages
--> l'acceptation de l'innacceptable

Je viens de voir sur la chaine France2 un reportage sur le bizutage dans différentes "grandes écoles" ( système spécifique à la france ). Les humiliations, contraintes, brimades sont érigées en système de valeur ...
Cela rejoint mon précédent article , mais en plus dramatique : il suffit d'un seul jour pour transformer des êtres humains en rouages zélés d'un système de même nature que le nazisme. L'idéologie est identique, les méthodes similaires à toute entreprise d'embrigadement, donc similaire au techniques des sectes.
Le choix est simple : soit souscrire au système d'oppression, soit être soumis à exclusion et à harcèlement moral et physique. L'interdiction des "débordements" de nature physique ne fait à mon avis que renforcer l'usage des pressions psychologiques.
Le système s'apparente également à un système mafieux : ceux qui ont accepté le principe de subir le mal, et plus tard de l'appliquer , par peur ( cf Souffrance en France ) des représailles et peur de risquer sa carrière, ceux là sont murs pour cosa nostra et la SS. Il n'y a pas de différence de nature, juste une différence de la finalité du système. Ici , ce sont les futures élites françaises qui de viennent au sens propre des monstres inhumains.
Ce qui m'effraie le plus n'est pas qu'on puisse conditionner ces jeunes étudiants, mais qu'un certain nombre soit d'emblée acquis au règne de la terreur, de l'arbitraire, de l'injustice, de l'humiliation, de l'impunité du crime ... avant même que le mal soit à l'oeuvre, ils en ont déjà accepté le principe. Par gout pervers , ou par calcul d'un plan de carrière ? Peu importe , pour eux le monde ne peut être changé, il faut se couler dans le moule , fut il abject : la carrière justifie toutes les compromissions, toutes les perversions, tous les crimes. On a ici un élément supplémentaire qui permet de comprendre comment le monde de l'entreprise n'est pas humaniste.

Pour ceux et celles qui ont connu le bizutage , et qui trouvent ça très bien , regardez tout au fond de vous cette chose qui vous a fait accepter tout ça , cette chose que vous ne voulez pas nommer par son nom, parce qu'elle vous fait honte, et dont vous niez qu'elle existe, cette chose noire qui s'appelle la peur.

Ecrit par Imram, le Jeudi 14 Octobre 2004, 22:04 dans la rubrique psychologie & société.